ok ok SELECT * FROM page WHERE chemin ="explic" AND nom="deltalum" ok ok ok flag2 ok ok ok ok Les Cahiers de la Franc-maçonnerie M
le bateleur
Les Cahiers de la Franc-maçonnerie
Nous contacterMontrer/cacher le MenuMontrer les infos
Ce lien n'accède à aucune page
Le comité des cahiers est un collectif d'auteurs dont les œuvres sont publiées par les éditions Oxus appartenant au groupe éditorial Piktos. Siège social : Z.I. de Bogues, rue Gutenberg - 31750 Escalquens. Tél : +33 (0)5.61.00.09.86 - Fax : +33 (0)5.61.00.09.83
Le delta lumineux, la Lumière a luit dans les ténèbres...
Le delta lumineux brille à l'Orient du temple au dessus de la tête du vénérable maître. En son centre est « l'oeil qui voit tout », à moins qu'il ne soit écrit à l'intérieur en latin «La lumière a luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont point reçue. »
Il fait remarquer, pour comprendre cette allégorie, que le triangle est le plus simple des polygones et le seul qui soit indéformable. Il représente donc la première manifestation possible d'un espace à deux dimensions (un plan). C'est donc la première manifestation intelligible dans l'espace à deux dimensions (le point ne l'est pas, parce qu'étant sans dimension, il n'est manifesté que par l'intersection de deux droites et la droite ne l'est pas non plus, puisqu'elle est sans épaisseur. Elle ne se manifeste donc que lorsque l'un de ses segments contribue à délimiter une surface). Ces propriétés géométriques font du triangle le symbole de la première manifestation de l'espace et du temps (les deux premières choses perceptibles) et donc le symbole de ce qui est au delà de ces deux choses perceptibles : l'infini et l'éternité qui sont tous deux sans limites. Le premier ne pouvant être défini comme un espace indéfiniment étendu et la seconde ne pouvant l'être non plus comme une durée indéfiniement longue; d'ailleurs, l'existence des deux mots, «infini» et «éternité», n'est probablement qu'un artifice permettant à l'homme de conceptualiser et d'exprimer deux aspects d'une même réalité se situant au delà de ses possibilités de compréhension intellectuelle. C'est en tant que symbole de cette réalité que le triangle est symbole de la lumière. Le fait que, dans nos temples, il soit lumineux n' est qu'un accent, une aide à la perception de la signification profonde du symbole et il en est de même de l'œil qui est au centre. Remarquons qu'il doit être normalement, non un œil humain gauche ou droit, mais un œil symétrique et sans paupières (R. Guénon in Les symboles de la science sacrée), parce qu'étant hors du temps ou de l'espace il ne peut ni s'ouvrir ni se fermer pas plus qu'il ne peut être situé à gauche ou à droite de quoique ce soit.
C'est en raison de ce sens que nous l'avons choisi pour présenter les cahiers à paraitre, parce que représentant l'infini, l'éternité, la lumière invisible et évidemment l'intelligence organisatrice de l'Univers. Etant tout cela, il nous a paru idéal pour représenté ve qui n'est pas encore manifesté : les cahiers à paraître qui ne sont ni écrits ni publiés.